Emissions des véhicules : Accord sur la réduction des émissions de CO², rejeté par l'Allemagne

Un accord sur la réduction des émissions de CO² (95g de CO²/km) et la façon dont les constructeurs automobiles sont autorisés à atteindre l'objectif pour l'année 2020 a été trouvé entre la présidence irlandaise et les négociateurs du Parlement européen, le 24 juin dernier. Cet accord doit désormais être validé par les Etats membres.

Il prévoit l'utilisation de "super crédits" (incitations pour encourager les constructeurs automobiles à développer les technologies nécessaires et produire des véhicules à faibles émissions) et appelle à une transition de la procédure d'essai NEDC (New European Driving Cycle) vers la procédure mondiale harmonisée WLTP (Worldwide Harmonized Light-duty Test Procedures) au plus tôt. La Commission européenne devrait faire part de son soutien à l'objectif d'application en 2017. L'accord souligne également le besoin de définir des objectifs au-delà de 2020, dans le respect des cibles de réduction des émissions pour le climat. Il prévoit enfin la pondération des véhicules propres (seuil de 50g) de 2020 à 2023.

Cet accord devait être validé par le Conseil de l'Union européenne le 27 juin dernier. Le vote a été repoussé à une date indéterminée sous la pression de la Chancelière Angela Merkel. L'Allemagne ne disposait pas, au mois de juin, d'une minorité de blocage contre le compromis. Elle souhaiterait que le vote soit repoussé après les élections fédérales qui ont lieu en septembre. Le Président de la Commission de l'environnement du Parlement Européen, Matthias Groote, a dénoncé le lobbying des constructeurs allemands.

L'accord sur les véhicules utilitaires légers a, lui, été voté. Il fixe un objectif à 175 g de CO²/km à l'horizon 2017 et de 147 g de CO²/km pour 2020.

Pour en savoir plus : Hugues Boucher - 01 46 25 02 63 - hboucher@fiev.fr

 

 



Sur le même thème :

Connexion

Annuaire des adhérents

Pour rechercher une société adhérente, indiquez sa raison sociale, la ville, le code postal ou encore un nom de produit puis faites Entrée avec votre clavier.

Les sociétés adhérentes de la FIEV fabriquent 197 types d'équipements pour automobiles et 79 types d'équipements de garage.

La FIEV en bref

A propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, présidée par Jacques Mauge, a pour objet de représenter les entreprises membres, aussi bien auprès des pouvoirs publics que des secteurs clients. Elle est le porte-parole de l'industrie équipementière sur les thèmes où l'intérêt commun est engagé.