Europe : marché des VP en hausse (+5,2%)

Le marché européen des véhicules particuliers a connu une croissance de 5,2% sur la zone UE + AELE en janvier, après quatre mois de croissance continue.  A fin janvier, la croissance est de retour sur la plupart des marchés européens y compris ceux qui avaient le plus pâti de la crise, à savoir la Grèce (+15,4%), le Portugal (+31,8%) ou encore l’Espagne (+7,6%) qui bénéficie toujours de la prime à la casse. Preuve est faite que le marché avait atteint un niveau au-dessous duquel il est très difficile de tomber, quelles que soient, par ailleurs, les difficultés économiques toujours nombreuses dans le Sud de l’Europe.
 
La plupart des groupes automobiles profitent de cette croissance. C’est notamment le cas du groupe Volkswagen dont les ventes de VP ont augmenté de 8,2% ; pour une fois, toutes les composantes du groupe participent à cette progression. Chez les constructeurs généralistes, Renault tire également bien son épingle du jeu avec des ventes en hausse de 13% grâce à sa marque Dacia (+ 38,2%), qui frôle désormais les 3% de part de marché en Europe. PSA Peugeot Citroën réalise également un bon mois avec des ventes en hausse de 6,9% : l’effet nouveauté et rajeunissement de gamme commence à porter ses fruits. Chez Toyota, l’augmentation des ventes a atteint 15,6%.
Chez les constructeurs Premium, il faut noter une stagnation des ventes du groupe Daimler (-0,3%) et une hausse mesurée des ventes du groupe BMW (+1,2%).
 
Pour consulter les statistiques, cliquez ici. 



Sur le même thème :

Connexion

Annuaire des adhérents

Pour rechercher une société adhérente, indiquez sa raison sociale, la ville, le code postal ou encore un nom de produit puis faites Entrée avec votre clavier.

Les sociétés adhérentes de la FIEV fabriquent 197 types d'équipements pour automobiles et 79 types d'équipements de garage.

Rendez-vous

La FIEV en bref

A propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, présidée par Jacques Mauge, a pour objet de représenter les entreprises membres, aussi bien auprès des pouvoirs publics que des secteurs clients. Elle est le porte-parole de l'industrie équipementière sur les thèmes où l'intérêt commun est engagé.