Brexit : quelles conséquences pour le secteur de l’équipement automobile ? - Rencontre avec les représentants de la DGT et de la DGE le 15 décembre 2016

Tags : angleterre | brexit | Europe | International | REACH | Royaume-Uni | theresa may | union europénne

Le 23 juin 2016, lors du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, les Britanniques ont voté à 51,9 % pour le « Leave ». Le Brexit est porteur de grandes questions et d’incertitude, ne pouvant pour le moment que donner lieu à des réponses très spéculatives. Celles-ci concernent aussi bien le destin du Royaume-Uni que celui de l’Union Européenne, rejointe en 1973, et se posent tant sur le plan politique qu’économique.

L’industrie automobile est particulièrement concernée. Caractérisée par la présence de nombreux constructeurs mondiaux, celle-ci est un secteur très important de l’économie britannique : elle représente aujourd’hui 3% du PIB britannique, 10% de ses exportations de produits manufacturés, soit 70 milliards de livres sterlings. Le Royaume-Uni est le 4ème producteur européen d’automobiles. Les flux sont particulièrement importants entre la France et le Royaume-Uni en ce qui concerne les équipements de véhicules. En réalité, les enjeux dépassent le seul marché ou les sites de production du Royaume-Uni, et les conséquences du Brexit pourraient affecter tout l’équilibre et la géographie industrielle et des marchés en Europe.

Conscient de ces enjeux et dans ce contexte, la Fiev a invité les sociétés de la filière à rencontrer et à échanger avec les représentants de la Direction Générale du Trésor (DGT) et de la Direction Générale des Entreprises (DGE) sur ces sujets fondamentaux, en amont des négociations entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni.

Cette rencontre a permis :

-  d’informer les sociétés et d’effectuer un recadrage des messages et scénarii possibles, qui génèrent de l’incertitude, face au flux intense d’information actuel ;

- d’identifier les besoins de la filière, ses enjeux et les points de vigilance ;

- d’initier un échange entre les pouvoirs publics et nos sociétés sur la place de la filière dans ces négociations ;

- de transmettre les messages clés des préoccupations de l’industrie ;

- de préparer les actions à mener avec la DGT et la DGE pour la construction d’une position représentative de la filière fournisseur française ;

- d’enclencher une dynamique pour poursuivre notre action d’influence auprès des instances clés.

Le compte rendu et les supports de présentations sont disponibles pour les adhérents, sur demande à adierckens@fiev.fr.

Pour tout complément d’information, merci de contacter Adrien Dierckens (adierckens@fiev.fr - +331 46 25 02 62 ou +336 45 91 78 82). 



Sur le même thème :

Connexion

Annuaire des adhérents

Pour rechercher une société adhérente, indiquez sa raison sociale, la ville, le code postal ou encore un nom de produit puis faites Entrée avec votre clavier.

Les sociétés adhérentes de la FIEV fabriquent 197 types d'équipements pour automobiles et 79 types d'équipements de garage.

Rendez-vous

La FIEV en bref

A propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, présidée par Jacques Mauge, a pour objet de représenter les entreprises membres, aussi bien auprès des pouvoirs publics que des secteurs clients. Elle est le porte-parole de l'industrie équipementière sur les thèmes où l'intérêt commun est engagé.