Risque de rupture d'approvisionnement matière - Bilan de la réunion du 8 juin à Paris

La FIEV en partenariat avec les fédérations de la Plasturgie, le Groupement Plasturgie Automobile (GPA), le Syndicat national du caoutchouc et des polymères (SNCP), ont organisé le 8 juin au siège de l'IUMM à Paris une conférence sur la thématique "Recommandation des acteurs de la filière sur le risque de rupture d’approvisionnement lié à l’échéance 2018 de REACH".

Cette réunion a permis d'échanger sur les enjeux pour les entreprises de la filière automobile liés à la date butoire du 31 mai 2018, même pour celles qui sont utilisateur en aval de substances ou mélanges chimiques ou les producteurs d'articles.

La société Houghton, spécialiste de fluides pour le travail des métaux et des services associées et la Société de Peinture Pièces Plastiques (SPPP), spécialiste  des solutions de décoration sur pièces plastiques ont partagé avec les participants leur expérience et leur approche de la gestion du risque.

Les entreprises relèvent que la relation avec leurs fournisseurs est critique pour anticiper les conséquences de l'échéance sur leur produits et leur permet d'être transparent vis-à-vis de leur client, équipementiers ou constructeurs automobiles. Ils notent cependant que sur le marché, nombre de concurrents semblent ne pas informer sufissament l'aval de la chaine ou minimisent le risque.

Il faut aussi souligner que pour l'enregistrement des substances, les prix et délais des laboratoires certifiés ont augmentés suivant le principe de l'offre et de la demande. Il n'y a donc aujourd'hui pas de garantie pour les entreprses d'avoir les résultats d'essai et donc de compléter leur dossier auprès de l'ECHA avant le 31 mai 2018. Cette problématique a été remonté par la FIEV auprès des services du Ministère de l'Environnement.

Si la réglementation est source de contraintes pour les entreprises, les intervants ont tenu à souligner qu'elle pouvait être source d'opportunité comme la substitution de chromage décors par des solutions sans chrome hexavalent.

Les échanges avec la salle ont ensuite portés notamment sur la manière de cibler les substances à risques, sur l'enregistrement par les entreprises pour des substances stratégiques quand les fournisseurs ne le font pas, de la nécessité d'impliquer les directions achat ou production sur ce sujet, sur la gestion des fournisseurs.

Vous trouverez ci-dessous les présentations faite en séance, ainsi que des supports pour vous aider dans vos actions.



Sur le même thème :

Connexion

Annuaire des adhérents

Pour rechercher une société adhérente, indiquez sa raison sociale, la ville, le code postal ou encore un nom de produit puis faites Entrée avec votre clavier.

Les sociétés adhérentes de la FIEV fabriquent 197 types d'équipements pour automobiles et 79 types d'équipements de garage.

La FIEV en bref

A propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules, présidée par Jacques Mauge, a pour objet de représenter les entreprises membres, aussi bien auprès des pouvoirs publics que des secteurs clients. Elle est le porte-parole de l'industrie équipementière sur les thèmes où l'intérêt commun est engagé.