Filière automobile française : des défis majeurs à relever

Filière automobile française : des défis majeurs à relever

Mis-à-jour le 23/05/18

Un plan d’actions autour de projets structurants

Si les indicateurs de la filière automobile française sont repassés au vert, celle-ci reste néanmoins confrontée à des défis majeurs : le passage au moteur électrique et l'évolution du mix énergétique d'une part, la voiture connectée d'autre part et enfin, la profonde évolution de notre rapport à la voiture. C'est dans ce contexte que s'est tenu le 22 mai 2018 à Bercy le comité stratégique de la filière automobile, où la feuille de route du plan d'actions permettant de relever ces défis a été actée.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a participé au comité stratégique de la filière automobile, à Bercy avec Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, ministre auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports et Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, Filière Automobile & Mobilités, ainsi que les présidents des principales entreprises de la filière automobile.

Informations sur l'auteur
  • Pierre-Olivier Lemoine